PUBLICATION D’UNE BROCHURE SUR LE MOUVEMENT NAVETANE: Mamadou Niang invite à l’introspection

Publié le par Cool Supporter

L’ouvrage, de plus de 70 pages renseigne sur la préhistoire du mouvement des activités de vacances, sa période officieuse jusqu’à son officialisation par l’Etat du Sénégal en 1971.

 

L’auteur revient sur les années fastes des navétanes, les perspectives, non sans parler de la violence qui a fini de gangrener le mouvement. Une large plage est consacrée au ‘’regard de dirigeants’’ dans l’ouvrage préfacé par le journaliste Abdoulaye Ndiaga Sylla, directeur de publication de Sud Quotidien.

 

Mamadou Niang qui en est à son premier ouvrage a fait ses débuts dans le journalisme dans les années 90. Il est passé dans plusieurs grandes rédactions et s’est spécialisé dans le football, une discipline où il a obtenu un diplôme d’initiateur.

 

M. Niang a également été fondateur d’hebdomadaires sportifs et a collaboré avec des radios en tant qu’animateur d’émissions sportives.



« Le mouvement navétane est une particularité de pratique nationale du sport et n’est pratiqué nulle part dans le monde sous cette forme. Il faut qu’il occupe désormais sa véritable place en tant que forme d’organisation de sport de masse au Sénégal ». Tel a été le centre du discours du journaliste écrivain Mamadou Niang lors de la cérémonie de signatures et de dédicaces à Guédiawaye de son ouvrage consacré au Navétanes.

« Navétane. La longue marche du mouvement ». Tel est le titre du premier ouvrage du journaliste Mamadou Niang et dont la diffusion a fait l’objet d’une cérémonie de dédicace samedi dernier à Guédiawaye dans un cadre convivial. En présence de fortes personnalités sportives dont Garang Coulibaly dirigeant du football Sénégalais, Abdoulaye Ndiaga Sylla, Directeur de publication du journal Sud Quotidien et chroniqueur sportif, des dirigeants du mouvement navétane et du football ainsi que des internationaux Sénégalais.

 

Occasion saisie par l’auteur pour préciser que son livre de 76 pages a été édité pour rendre hommage aux grandes figures du mouvement navétane. Le mouvement a suivi un long processus et s’est installé maintenant en tradition sportive pour chaque nouvelle génération a-t-il fait observer.

 

A l’origine de ce vaste mouvement socio sportif, il y a eu des volontaires qui se sont engagés bénévolement et ont fait de sorte qu’il naisse, grandisse et s’amplifie. Voilà pourquoi souligne l’auteur, il était juste de rendre hommage à ces pionniers.

 

Mais, il ne s’agit pas seulement de saluer l’action de ces précurseurs. En tant que témoin des grands évènements depuis de longues années, le journaliste a voulu surtout jeter les bases d’une réflexion dans la recherche de réformes à apporter au mouvement navétane pour lui faire mieux jouer son rôle de moteur social du sport.

 

En effet, en tant que mouvement de popularisation du football, des sports en général et de l’action culturelle, le mouvement navétanes est selon Mamadou Niang « une forme de vitrine pour donner une meilleure image du Sénégal ».

 

C’est pourquoi selon toujours l’auteur : « il faut lutter pour éradiquer la violence qui sévit de plus en plus dans ce mouvement en faisant autant de dégâts. »


Dans ce sens le voilà enclin à convier les dirigeants à sécuriser les navétanes au risque d’en faire des sources de violences sociales. Mamadou Niang a également invité les dirigeants du monde sportif sénégalais à renforcer l’aspect culturel du mouvement navétane relégué au second plan alors qu’à ses origines, la pratique culturelle occupait une place importance à côté du sport. Il dira également qu’au-delà du football, le mouvement navétane doit ouvrir de nouvelles pistes.

 

Les initiatives de développement à la base, la sensibilisation dans le domaine de la santé, l’éducation, la formation entres autres activités peuvent se greffer aux programmes des Asc et être bénéfiques aux populations.

 

Toute cette dimension du mouvement navétane ressortie par Mamadou Niang a été saluée par les fortes personnalités du sport réunies dans la salle. C’est le cas de Khalifa Diakhaté de l’Oncav, qui a rendu un vibrant hommage à l’auteur à travers l’évolution de ce mouvement tout en pointant du doigt les faiblesses et véritables problématiques dont il souffre.

 

Pour ce haut responsable du mouvement navétane, il appartient maintenant aux dirigeants d’approfondir la réflexion pour relancer et moderniser les Associations sportives culturelles (Asc) afin qu’elles deviennent de grands vecteurs de développement social.

 

Abdoulaye Ndiaga Sylla qui a préfacé le livre a soutenu que l’ouvrage a permis de retracer l’histoire du mouvement. Mais le plus important, est que cette brochure a posé les questions cruciales du football Sénégalais et introduit la réflexion sur son avenir.

 

D’autres éminentes personnalités dont le doyen Wagane Diouf et le Pr Abdoulaye Sakho ont ensuite tour à tour félicité l’auteur pour avoir publié ce livre au moment opportun où le mouvement navétanes est fait l’objet des plus vives critiques par la violence qu’il génère et qui risque de compromettre ses acquis.

 

Cheikh Tidiane MBengue - SUD QUOTIDIEN , lundi 11 mai 2009

Publié dans News

Commenter cet article