CONSEIL INTERMINISTERIEL SUR LES NAVETANES : La violence, la durée, le Fesman et le projet ni Barça ni Barsax au menu

Publié le par Cool Supporter



Navétane : l’ONCAV s’engage à ’’enrayer’’ la violence

 

29-06-2009

Dakar, 29 juin (APS) - L’Organisme national de coordination des activités de vacances (ONCAV) a pris la décision, avec les autorités, d’enrayer la violence notée dans le championnat national populaire dont le démarrage officiel est prévu le 1-er août prochain, a affirmé lundi son président.

’’Sur le plan de la violence, l’ONCAV va rencontrer les techniciens du ministère des Sports pour voir comment faire face à cette situation. Nous avons pris la décision de réduire la violence au niveau zéro’’, a indiqué Amadou Kane.

Le président de l’ONCAV s’adressait à la presse à l’issue d’un conseil interministériel sur le championnat national populaire appelé ‘’navétane’’.

’’D’autres questions comme l’implication de l’ONCAV dans la promotion du Festival mondial des arts nègres (FESMAN), les infrastructures sportives entre autres ont été discutées entre les acteurs du navétane et les autorités’’, a rapporté M. Kane.

Il s’est dit ‘’très satisfait’’ à l’issue de la rencontre présidée par le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, en présence du ministre des Sports et des Loisirs, Mamadou Lamine Keïta.

Le vice-président du Comité de normalisation de football (CNF), Saër Seck, le président de la Fédération sénégalaise de sport travailliste, Tony Ndoye, et les membres de l’ONCAV ont participé à la rencontre.

’’Le gouvernement a confirmé son engament à soutenir le mouvement navétane’’, a souligné le président de l’ONCAV.


BHC/AD

 

CONSEIL INTERMINISTERIEL SUR LES NAVETANES
La violence, la durée, le Fesman et le projet ni Barça ni Barsax au menu








Le gouvernement du Sénégal a tenu hier un Conseil interministériel sur les Navétanes. Une manière pour l’Etat de prendre langue avec les responsables du football de masse pour consolider les acquis et éradiquer le mal qu’est la violence.

 

Vers une éradication de la violence dans le mouvement Navétanes ? En tout cas, la volonté a été exprimée hier à la sortie du Conseil interministériel par l’Organisme national de coordination des activités de vacances. «De nouvelles mesures seront prises en amont et en aval pendant l’organisation des matches de football pour lutter contre la violence», a affirmé Amadou Kane, le président de l’Oncav. Ce dernier et ses camarades «ont demandé à l’Etat d’augmenter les moyens», car sa «responsabilité est aussi engagée. Il sera difficile au mouvement Navétanes de prendre des mesures contre les gens qui se battent dans la rue».

Concernant le projet «ni Barça ni Barsax», le gouvernement du Sénégal a pris l’engagement de chercher «au moins 5 milliards» à mettre à la disposition du Navétanes pour que les activités puissent démarrer. Le projet est de 22 millions d’euros, soit plus de 14 milliards FCfa.

De son côté, le gouvernement du Sénégal a suggéré aux dirigeants de l’Oncav de «s’impliquer dans le Fesman». Et le mouvement Navétanes a décidé désormais «de participer à la visibilité de la manifestation».

Interpellés sur la durée des activités de vacances, les dirigeants de l’Oncav ont signifié aux membres du gouvernement qu’il n’y a pas d’acte administratif qui détermine la durée. «C’est une disposition pratique : on commence l’acte administratif le 15 juin et les compétitions le 1er août. Notre souhait est d’organiser les Navétanes dans un délai très court, mais compte tenu des problèmes d’infrastructure, on ne peut pas dire que c’est en deux, trois ou quatre mois», a conclu Amadou Kane, président de l’Oncav.

 

Auteur: Saliou GACKOU

Publié dans News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article