Demi-finales dela Zone 7B: Encore un dernier virage avant le jour de gloire.

Publié le par Cool Supporter

C'est la dernière marche à négocier pour Gaal Gui, Kattan, Arafat, et Gang Gui pour participer à la plus grande fête qu’une équipe peut rêver : disputer une finale.

Et c’est ce qui donnera plus de saveur aux confrontations de cet après midi au stade LSS.


KATTAN c/ GAAL GUI   (20 heures)


De ces 04 protagonistes, seule Kattan n’a pas encore gouté aux délices d'une finale, encore moins d'un sacre zonal. Un argument largement suffisant pour se surpasser devant la redoutable équipe de Gaal Gui déjà 02 fois championne, et aspire à faire la passe de 3. Gaal Gui, habituée aux grands rendez vous, est l’une des équipes les plus régulières de la zone 7B.

Mais Kattan 2009 n’est pas celle des saisons précédentes. Abdourahmane Gueye dit Rakhou a su donner à l’équipe du Président Mamanding Nicolas SONKO, une autre image, et lui a imprimée  l’un des jeux les plus attractifs de la zone.

Certes Gaal Gui, de par son expérience, part légèrement favorite, meme si il ne faut jurer de rien en match de « navétanes ».





GANG GUI c/ ARAFAT
  (21heures 45 mn)

 

Gang Gui, mal partie au coup d’envoi dans ce CNP (Championnat National Populaire) est parvenue à se refaire une santé à temps, et s'inviter dans le dernier carré. Nous avons presque oublié qu’elle a été lanterne rouge au moins pendant trois journées. Cette place donc est largement méritée, et avec la manière, vues les autres prétendantes qu’elle a laissées au carreau. Doolé Ji, Grand Yoff, HLM Grand Yoff, tenante du titre, ne nous démentiront pas.

Cependant, ce sera un adversaire d’un autre calibre qui se présentera devant elle ce soir. Arafat, la meilleure équipe du moment (1ere de sa poule, 14 pts, 4 victoire et 2 nuls, 6 buts marqués contre 01), invaincue, avec un système bien huilé. Les plus optimistes donnent déjà l’équipe du Président Pierre SARR, championne avant échéance. Nous n’oserons pas aller jusque là car, on ne dira jamais assez qu’en sport, et surtout en « navétanes » les matches ne se ressemblent pas.

Les deux équipes partageaient la même poule B où elles s’étaient quittées dos à dos (00 but partout). Un match très ouvert donc, pronostic interdit.

En levée de rideau, honneur aux cadets avec Doolé Ji qui affronte Yakaar, suivi de Grand Yoff contre Arafat.

Que le meilleur gagne!

Publié dans Programme

Commenter cet article